Questions les plus fréquemment posées - Réseaux sociaux sur le lieu de travail

Oui, il y est autorisé. Mais réfléchissez bien au fait que dans la plupart des cas, cela dépend quand même de vous si votre employeur peut retrouver cette information. Pour commencer, vous pouvez veiller à ne pas ajouter votre employeur dans vos amis. Deuxièmement, vous devez régler vos paramètres de confidentialité de manière très stricte. Malgré cela, la certitude d'être protégé n'est pas absolue : certains faits peuvent en effet être retrouvés via un ami qui n'a pas réglé ses paramètres de confidentialité ou qui a ajouté votre employeur dans ses amis.

Tout à fait. Cela dépendra évidemment de la gravité du message. Les mensonges et calomnies peuvent être sanctionnés par un licenciement. La divulgation d'informations professionnelles sensibles peut également vous coûter votre emploi. Toutefois, si vous avez dénoncé, à juste titre, la mauvaise conduite, des faits frauduleux ou punissables d'un directeur déterminé ou de l'entreprise, vous serez plutôt un donneur d'alerte auquel s'applique aussi une autre réglementation.

Dans tous les cas, le licenciement pourra être porté devant le tribunal et la question sera de savoir qui obtiendra gain de cause. Il n'existe en effet aucune législation spécifique à cet égard et la jurisprudence relative à de tels conflits en est toujours à ses premiers balbutiements. L'utilisation des réseaux sociaux est si récente que tous les aspects n'en sont pas encore connus, ni de l'utilisateur, ni de la magistrature, ni de l'employeur.

C'est permis car vous bénéficiez de la liberté d'expression mais ce que vous dites ne peut pas être punissable, par exemple, vous ne pouvez pas diffuser des calomnies ou réagir au code déontologique de l'entreprise ou divulguer des informations professionnelles sensibles.

Non, du moins si vous ne l'avez pas ajouté dans vos amis. Si tel est le cas, vous pouvez supposer qu'il lit vos messages. Si vous calomniez ou menacez votre employeur via Facebook ou si vous postez des informations professionnelles importantes ou sensibles, cela pourrait parfois donner lieu à votre licenciement, même si cela s'est fait en dehors des heures de travail.

Utilisez également vos paramètres de confidentialité de manière à être sûr(e) que ce qui est privé le reste mais surtout réfléchissez bien avant de poster un message concernant votre travail.

Cela dépend de ce que votre employeur a décidé à ce sujet. Généralement, les règles à cet égard se retrouvent dans le règlement de travail. Parfois, vous devez utiliser Facebook pour votre travail. Votre employeur peut alors vérifier que vous respectez bien ses instructions et les conditions de travail.