Questions les plus fréquemment posées - Organisation du travail

Selon la Loi vie privée, c'est autorisé mais il faut que ce soit nécessaire à la bonne continuité du service de l'entreprise.

Parce qu'un agenda peut également contenir des informations privées, il faut agir avec circonspection. Cela signifie que l'employeur doit toujours vérifier dans un premier temps s'il ne peut pas obtenir les informations d'une autre manière.

Par exemple, si vous prenez quelques jours de congé, il peut, au besoin, vous téléphoner ou vous envoyer un e-mail. Si vous êtes malade pour une longue période, c'est évidemment plus difficile et il sera peut-être nécessaire de consulter votre agenda pour vérifier quels rendez-vous peuvent être reprogrammés et confiés à votre remplaçant.

Selon la Loi vie privée, tant que cela a lieu afin d'assurer le bon fonctionnement du service, ce n'est pas problématique. Très souvent, les travailleurs sont même demandeurs, surtout s'il s'agit d'un travail à horaires flexibles ou en équipes. Dans ces cas, il est en effet important de savoir avec qui vous travaillez à quel moment et qui doit éventuellement vous remplacer.

D'autre part, ces horaires ne peuvent pas être visibles pout toute l'entreprise. Selon la Loi vie privée, ce serait excessif. Ces informations ne sont en effet utiles et nécessaires que pour les travailleurs du service concerné.