Emplois vacants février 2018

Dans le courant des mois de mars 2018, la Commission vie privée procèdera au recrutement de 2 agents statutaires au sein de son administration : un Conseiller en technologies de l'information et en sécurité de l'information francophone et un néerlandophone.

Dans le courant du mois de mars 2018, la Commission vie privée procèdera au recrutement de 2 agents statutaires au sein de son administration : 

  • 1 Conseiller en technologies de l’information et en sécurité de l’information (code 2018 A/1/F)
    Fonction réservé aux agents durôle linguistique francophone
    (plus d'informations/profil de fonction)
  • 1 Conseiller en technologies de l’information et en sécurité de l’information (code 2018 A/1/N)
    Fonction réservée aux agents du rôle linguistique néerlandophone
    (plus d'informations/profil de fonction)

Le recrutement aura lieu sur la base d’un concours.  Les lauréats entrent en service en qualité d’agents stagiaires.  La liste de réserve reste valable 1 an (renouvelable par 6 mois au maximum 2 fois).

La Commission vie privée est un organe de contrôle indépendant créé par la loi du 8 décembre 1992 et institué auprès de la Chambre des Représentants depuis le 26 juin 2003.  La Commission vie privée est appuyée par une administration (secrétariat de 59 personnes) dont elle nomme les agents.

La Commission vie privée :

  • émet des avis et formule des recommandations à l’intention des autorités et/ou instances compétentes ;
  • délivre des autorisations aux instances compétentes pour le traitement ou la communication de données à caractère personnel ;
  • contrôle la façon dont s’opèrent la communication et le traitement de données à caractère personnel;
  • informe et assiste les personnes concernées dans l’exercice de leurs droits et devoirs ;

afin de contribuer à la préservation équilibrée du droit fondamental de quiconque à la protection de la vie privée à l’égard des traitements de données à caractère personnel.

La Commission vie privée est actuellement dans une phase de transition compte tenu du nouveau cadre règlementaire en matière de protection des données (RGPD) qui sera applicable le 25 mai 2018. Ce processus aura un impact sur la structure et le fonctionnement de la Commission vie privée.

Les conditions de nomination doivent être remplies au plus tard le 1er mars 2018.

I. Conditions générales

Tout candidat doit remplir les conditions générales suivantes pour être nommé comme stagiaire :

  • être ressortissant d’un pays de l’Union européenne;
  • être de conduite irréprochable;
  • jouir de ses droits civils et politiques;
  • posséder les compétences générales et spécifiques exigées par la fonction;
  • remplir les conditions spécifiques en matière de diplôme et/ou de certificat.

II. Exigences spécifiques des emplois vacants

Les descriptions de fonction détaillées incluant les finalités, les compétences génériques et spécifiques peuvent être demandées auprès du service du personnel de la Commission vie privée (elisabeth.nam@privacycommission.be) et peuvent également être consultées sur le site web de la Commission vie privée, comme indiqué plus bas.

III. Egalité des chances et diversité

La Commission vie privée mène une gestion active de la diversité en garantissant l’égalité des chances, de traitement et d’accès à la sélection pour tous les candidats.

Vous souffrez d’un handicap, d’un trouble ou d’une maladie ?

Vous pouvez demander un aménagement raisonnable de la procédure de sélection, même si vous ne disposez pas d’une attestation valable. Décrivez votre handicap/trouble/maladie et indiquez les aménagements susceptibles de vous aider.

Adressez-nous votre attestation à temps si vous en possédez une.

Vous nous adressez au moment où vous postulez - au plus tard à la date limite d’inscription - une attestation adéquate sur laquelle sont mentionnés vos nom et prénom ainsi que le code de la sélection pour laquelle vous postulez.

IV. Procédure d'examen

Le concours aura lieu dans le courant du mois de mars 2018.

Les épreuves sont organisées par une Commission d’examen composée d’au moins trois personnes

Elles comportent une épreuve de connaissance portant sur la matière et une épreuve destinée à vérifier si le candidat possède les compétences génériques et spécifiques exigées.  Dans l’ensemble, l’épreuve de connaissance sera notée sur 20 points.  Le candidat doit obtenir 12 points pour réussir. L’appréciation des compétences génériques et spécifiques exigées portera sur la conformité au profil préalablement défini.  Il sera statué par la mention « apte »,  « moins apte » ou « inapte ». 

A l’issue des épreuves, un procès-verbal établissant, le cas échéant le classement des candidats et mentionnant le résultat obtenu par chaque candidat est dressé.  Le classement comprend trois groupes : A = apte et réussi, B = moins apte et réussi , C = inapte et/ou échoué.  S’il y a lieu, au sein de chaque groupe, un classement final est établi en fonction du nombre total de points obtenus.  En cas d’ex-aequo au sein d’un même groupe, le jury établira un nouveau classement sur base des qualifications propres à chaque candidat.

V. Date butoir pour l'inscription : 12 mars 2018

L’inscription s’effectue, sous peine d’irrecevabilité, uniquement par envoi postal recommandé au Président de la Commission vie privée, à l’attention de Madame Elisabeth Nam, Rue de la Presse  35 - 1000  Bruxelles. La candidature n’est recevable qu’à la condition d’y joindre :

  • une copie des certificats d’étude ou diplômes requis ;
  • un curriculum vitae ;
  • une note distincte faisant ressortir la motivation du candidat par rapport à la fonction sollicitée et commentant son expérience professionnelle.

La date du cachet de la poste fait foi.

D’autres explications peuvent être obtenues en s’adressant à Elisabeth Nam (téléphone : 02/274.48.23, e-mail: elisabeth.nam@privacycommission.be).  La liste des emplois vacants, la description de fonction et le règlement d’examen peuvent également être consultés sur le site web de la Commission vie privée :  https://www.privacycommission.be/fr/offres-demploi.