Tomorrowland : Le rapport du Comité P soutient les arguments de la Commission vie privée

Le Comité P a publié à l'instant son rapport concernant le screening qui a été effectué pour le festival de musique Tomorrowland durant l'été 2017.

Dans le rapport, le Comité P adhère à la vision de la Commission vie privée selon laquelle la disposition légale invoquée par la police et les communes de Rumst et de Boom ne fournit pas un fondement juridique suffisant pour le screening des festivaliers. En outre, le rapport précise que la police avait déjà commencé le screening avant que les communes n'aient adapté leurs règlements de police respectifs en ce sens.

Plus d'informations sur le rapport ? Contactez le Comité P.

+32 (0)2 286 28 11

 info@comitep.be