Conférence des Commissions vie privée des pays francophones

Créée en 2007, l'Association francophone des autorités de protection des données à caractère personnel (AFAPDP) réunit 27 autorités de protection des données de 24 pays membres de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), dont la Commission de la protection de la vie privée. La liste actualisée des membres de l'AFAPDP est disponible sur le site de l'association.

Cette jeune association dont le siège est établi à Paris dans les locaux de l'autorité française de protection des données (la CNIL), a pour mission de favoriser la coopération et les actions de formation entre les pays de la francophonie dans le domaine de la protection des données à caractère personnel. Elle vise à offrir aux autorités de protection des données nouvellement installées une structure d'accueil et d'échange. Elle constitue également un pôle d'expertise pour les pays non encore dotés d'une législation en matière de protection des données.

Ce nouvel organisme de la Francophonie s'est également donné pour mission de participer au dialogue relatif à la mise en œuvre de la protection de la vie privée et des données à caractère personnel avec les organisations internationales telles que l’ONU, l’Union européenne ou encore l’APEC (Association pour le développement économique de l’Asie-pacifique). L'AFAPDP a reçu le statut d'observateur aux travaux du Comité consultatif de la Convention pour la protection des personnes à l'égard du traitement automatisé des données à caractère personnel du Conseil de l'Europe (Convention 108).

Chaque année, l’Association francophone des autorités de protection des données à caractère personnel tient une assemblée regroupant l’ensemble de ses membres a u cours de laquelle les orientations et perspectives de travail de l’année à venir sont adoptées. Elle organise également un séminaire collectif annuel au cours duquel des informations sont échangées et des thématiques actuelles discutées. La Commission participe activement à ces séminaires en faisant part des questions importantes auxquelles elle a été confrontées au cours de l’année écoulée.