Le Working Party on Police and Justice

Le Working Party on Police and Justice (WPPJ) est un groupe de travail spécifique mandaté par la Conférence européenne des autorités de protection des données chargé de surveiller les développements dans le domaine de la police et de la justice afin de faire face au défi croissant de la protection des individus au regard du traitement de leurs données à caractère personnel.

En effet, l'une des plus importantes tâches des autorités de protection des données est de conseiller les autorités législatives impliquées dans les matières relatives à la protection des données, en mettant en évidence les risques que présentent les initiatives législatives pour les libertés civiles et en proposant des alternatives plus respectueuses des droits des individus quant au traitement de leurs données à caractère personnel.

Depuis quelques années, les initiatives relevant du troisième pilier (police et justice) retiennent l'attention particulière des autorités européennes de protection des données. La Conférence européenne avait dès lors décidé de mandater un groupe de travail spécifique dans ce secteur. Monsieur Bart De Schutter (ancien membre de la Commission vie privée) était Vice-président de ce groupe.

Au mois de mai 2012, lors de la Conférence européenne à Luxembourg, les autorités de protection des données ont cependant décidé de ne pas prolonger le mandat du WPPJ en raison de l'existence d'autres instances qui travaillent sur des matières identiques ou similaires, telles que le Groupe 29.